Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake

Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake
...SOUVENEZ-VOUS DE LA VIEILLE REPUBLIQUE... HISTORIQUEMENT : LE MEILLEUR DE LA VIEILLE EUROPE...PAS DE CIVILISATION SANS LIBERTE+INITIATIVE..."QUE ROME PRENNE GARDE A LA COLERE DES LEGIONS... --- ... REMEMBER THE OLD REPUBLIC --- HISTORICALLY : THE BEST OF THE OLD EUROPE --- NO CIVILISATION WITHOUT LIBERTY + INITIATIVE --- "LET ROME BEWARE THE LEGION'S WRATH"...

15 juin 2017

Un “loup solitaire“ d’emprunt tire sur le membre du Congrès Scalise!


Un “loup solitaire“ d’emprunt tire sur le Membre du Congrès Scalise!


Le “loup solitaire/loup d’emprunt[1]“ James Hodgkinson, tire sur le Membre du Congrès Steve Scalise, à l’occasion d’une partie de base-ball en Virginie!
Tragédie imprévisible !?? Doutez-en !

En 1969, l’un de mes patients de longue durée à l’Hôpital St. Elizabeth de Washington D.C., m’avait demandé si je pouvais laisser une autorisation de sortie pour quitter Richardson Ward[2] durant le weekend. Je lui avais demandé pourquoi il était hospitalisé dans un hôpital psychiatrique fédéral. Il comprit pourquoi je posais cette question. Il répondit comme un mouton : « mais je suis bien mieux à présent ! ».
        « C’est vrai », ai-je répondit mais en ajoutant : « Pourquoi le Secret Service vous a donc amené à l’Hôpital St. Elizabeth ? »
        « Parce que j’avais menacé de tuer le Président ! »
        « Et quoi d’autres ? », Ai-je alors demandé.
        « J’ai fait une erreur et j’ai tiré sur quelqu’un d’autre à la place ».
        « Combien de personnes avez-vous tuées ? »
        « Quelques-unes… pas tant que ça… », a répondu le patient, hésitants.
        « Vous avez tiré sur 13 personnes de sang-froid ».




Le patient n’a pas répondu. Il est finalement mort dans sa chambre fermée, de causes présumées naturelles. Le destin du patient fut déterminé par ses propres actions, et par les réactions résolues du Secret Service, qui avait suivi en temps réel tous les “comportements aberrants [aberrant behavior]“ et “activités mécréantes [miscreant activities]“ possibles au sein de la population de Washington D.C. (et de la nation).

La fusillade tragique ayant visé le Membre du Congrès Steve Scalise (R-LA) perpétrée par James Hodgkinson, met en évidence combien surprenant peuvent être réellement ces types d’incidents.
L’histoire commence avec James, habitant solitaire de Belleville, Illinois. Le narratif continue, le dépeignant en supporter de Bernie Sanders. Il a aussi travaillé sur la campagne présidentielle de Bernie. Ironiquement, Bernie a prôné le contrôle des armes [gun control]. Malheureusement, James a été capable d’acheter un fusil et une arme de poing avec sa propre carte d’identité. La police de sa ville l’a averti de ne pas faire usage de son arme dans son voisinage de banlieue tranquille.
Nous sommes donc conduits à croire, que rien dans ce narratif n’indique un assassin calculateur, qui aurait dévié de sa voie pour reconnaître les habitudes des routines du Congressman Steve Scalise. Pourquoi donc Scalise, Député de l’État de Louisiane ? Y-a-t’il davantage d’informations dont nous aurions besoin, pour comprendre cet incident ? Est-ce que le public comprend les prises de position fortes de ce Membre du Congrès, contre le trafic d’enfants par exemple ? Qu’est-ce qu’il se passe d’autres dans le Marais [Swamp][3], en ce moment même ?
Les sessions d’audience, entre autres choses…


Il n’y a pas de doute dans mon esprit, que M. Hodgkinson a passé un mois en Virginie a suivre les comportements et activités du troisième plus puissant Congressman Républicain. Les assaillants savaient comment cibler un grand nombre de députés Républicains du Congrès, pratiquant le base-ball à l’occasion d’un événement de charité c’est Anthony en Virginie, un Etat dans lequel il s’est rendu à cette fin, afin d’exécuter une fusillade de masse [mass killing] de Républicains ou d’autres cibles d’opportunité (sur le terrain de base-ball d’Alexandria, VA].
D’après les mots du Dr. Rand Paul (R-KY):
« Le champ était pour ainsi dire devenu un CHAMP DE TUERIE]! Merci à l’action brave de la Police du Capitole, ils ont évité de nombreuses (autres) morts [The field was basically a KILLING FIELD! Thanks to the brave actions of the Capitol Police they prevented many deaths.]”[4]

Donc : qui pourraient être les responsables de cette tragédie particulière ? En principe, on devrait dire que personne n’est réellement à blâmer. Pourtant comme d’habitude, je dois ajouter un qualificatif.
L’État de Virginie est fier de son contrôle les armes resserrées, et de son respect de la loi efficace. Que l’on me pardonne d’émettre un avis différent, par rapport à cette “fausse image“[5] soigneusement entretenue.
Pour la plupart d’entre vous qui avez pu conduire une voiture au nord de l’Interstate [route traversant deux Etats] 95, vous savez qu’à la minute même où vous traversez la frontière en venant depuis la Caroline du Nord, toute une bande de Troopers[6] de l’État de Virginie, ils sont prêts à brandir toute une série de contraventions pour excès de vitesse. La Virginie (VA) c’est très bien comment piéger les automobilistes en excès de vitesse, et de cette façon peuvent-ils collecter une somme indécente pour rien de plus qu’une tentative des automobilistes, de s’ajuster à la nouvelle limitation de vitesse...
La Virginie a pourtant des problèmes bien plus gros, spécialement Alexandria, VA. D’après l’article du NYT du 14 juin 2017, le tueur avait « formé une relation personnelle avec William D. Euilee, le Maire Démocrate d’Alexandria’s Democrat mayor ». Le Maire a déclaré : « Il semblait être un solitaire. Mais très gentil ».[7]
Pas de problème ici. Pas de fautes ici.

Pourtant, j’ai eu une expérience odieuse avec la police d’État d’Alexandria, Virginie, je n’en aurais pas fait mention [sans ce contexte aujourd’hui].
Il y a quelques années, j’ai été arrêté par une femme policière d’Alexandria, VA, qui devait vérifier mon bagage à main, après qu’un agent de la TSA m’ait passé au détecteur de métaux. Par accident je portais une arme dans l’avion, mais la TSA m’a fait un signe de la main, donc j’ai pensé que j’étais entre de bonnes mains.
Mon arme était enregistrée, et j’avais une autorisation de porter n’importe quelle arme que je jugeais appropriée. À cette époque, je travaillais gratuitement pour le DOD [Département de la Défense], j’avais donc une carte du DOD afin d’entrer dans le Pentagone. Malgré le [personnel du] TSA pour qui j’étais OKAY, elle [la policière] a décidé de me faire rechercher dans l’aéroport. J’ai ri pour moi-même, réalisant que tant la stupidité que l’ambition suractive, étaient les deux vertus de l’incompétence. Elle m’a demandé quel type d’arme je transportais. J’ai donc appuyé sur un bouton et permis à une lame de six pouces de sortir d’un couteau corse en ivoire. C’était un stiletto, une arme standard que j’ai prise avec moi dans tout mais poste assigné à l’étranger.
La policière le savait mais n’en a eu cure. Elle était sous le contrôle d’une entité différente, donc j’ai été forcé de me présenter à une audience d’une incompétence judiciaire complète, avec un jeune procureur inexpérimenté de Virginie et un juge marmonnant. Subséquemment, je suis allé voir ma charmante officière en probation. Après une discussion concernant l’entrée de son fils dans l’Armée après le 11 septembre 2001, je lui ai conseillé qu’il aurait de meilleures opportunités que le volontariat, pour une guerre non nécessaire déclenchée à la suite d’un coup monté sous faux drapeau. Elle m’a dit alors qu’il devrait concourir pour la Présidence.Après des milliers de dollars en frais d’avocats, j’ai été condamné à 35 heures de service à la communauté.
Tel est le destin de ceux d’entre nous qui veulent servir un pays, où l’absurdité et la corruption puent à plein nez au sein des institutions supposées faire respecter la loi. N’oubliez pas : durant ma première année d’écriture de ce blog, je me suis vu délivrer une citation à comparaître par le FBI et le Procureur fédéral, sous l’Administration Obama. Le harcèlement vient sous bien des formes dans mon cas j’ai été menacé d’arrestation sur le fondement de fausses charges, où je me suis vu forcé de dépenser un excès de 30 000 $ en frais légaux. Dans d’autres cas, il s’agit de menaces de mort, de chantage ou d’extorsion


Je souhaite un prompt rétablissement à tous ces braves gens qui ont été blessés [durant la fusillade]. Ainsi que la notée le Dr. Rand Paul : « ça aurait pu être pire ! »
Steve Jobs, fondateur d’Apple, a dit la chose suivante :
« Je crois que la vie est une chose intelligente : les choses ne se décident pas au hasard  [“I believe life is an intelligent thing: that things aren’t random.] » 






[1] Loaned wolf : jeu de mot mêlant l’idée de Loup Solitaire (lone wolf) et l’idée d’un emprunt, comprendre ici une “identité d’emprunt“ de “loup solitaire“, laissant entrevoir différentes hypothèses que l'expression peut sous-entendre ici…
[2] “Richardson Ward“ semble ici être le nom d’une branche/aile de l’hôpital.
[3] Référence aux mots du discours de Trump, ayant promis d’« assécher le marais [drain the swamp] » de Washington D.C.
[5]faux image”, en français incorrect dans le texte.
[6] Un (state) trooper est ou bien un officier de police d'un État fédéré aux États-Unis, ou bien un soldat des unités de cavalerie, des blindés ou des parachutistes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire