Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake

Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake
...SOUVENEZ-VOUS DE LA VIEILLE REPUBLIQUE... HISTORIQUEMENT : LE MEILLEUR DE LA VIEILLE EUROPE...PAS DE CIVILISATION SANS LIBERTE+INITIATIVE..."QUE ROME PRENNE GARDE A LA COLERE DES LEGIONS... --- ... REMEMBER THE OLD REPUBLIC --- HISTORICALLY : THE BEST OF THE OLD EUROPE --- NO CIVILISATION WITHOUT LIBERTY + INITIATIVE --- "LET ROME BEWARE THE LEGION'S WRATH"...

7 avril 2017

[Broceliande] Syrie : Trump se contredit lui-même, devient-t-il celui qu'il dénonçait en 2013 ?

Via Brocéliande : "Syrie : Trump se contredit lui-même, devient-t-il celui qu'il dénonçait en 2013 ? [MàJ 10H]"
 "ENCORE UNE FOIS, A NOTRE TRÈS INSENSÉ LEADER, N'ATTAQUEZ PAS LA SYRIE - SI VOUS LE FAITES BEAUCOUP DE MAUVAISES CHOSES VONT ARRIVER & DANS CE COMBAT LES ETATS-UNIS N'ONT RIEN A GAGNER!"
Donald J. Trump, le 5 septembre 2013

"[MàJ] à 10H le 7/4/17
Mon analyse à chaud : Trump essaye de calmer les faucons de son camp et du Deep State en leur donnant un os à ronger. Depuis deux mois, ceux-ci font tout pour lui mettre des bâtons dans les roues pour l’empêcher de mener sa politique (Obamacare etc). Il a prévenu les russes et les syriens pour éviter au maximum les pertes humaines et n'a frappé que des entrepôts désaffectés sensés contenir les restes d'armes chimiques syriennes qui n'auraient pas été détruites (mais qui l'ont probablement été) en 2014 suite à l'accord conclu en ce sens.
Il espère pouvoir s’arrêter la au niveau des frappes, calmer son opposition interne en lui retirant cet argument (les armes chimiques sont à présent détruites pour de bon) pour le faire chuter et pouvoir ensuite calmer le jeu avec les russes et mener à bien sa politique.
C'est ma théorie à cette heure, je ne suis sur de rien, mais cela me semble la seule explication un peu rationnelle à cette décision qui semble irrationnelle. Si c'est bien cela, c'est très risqué, mais sans doute Trump n'a-t'il pas trouvé d'autre solution pour éviter d’être destitué par le véritable coup d'état mené contre lui depuis 3 mois par le Deep State."

"Qu'allons-nous obtenir en bombardant la Syrie, à part plus de dette est impossible de conflits à long terme? Obama doit obtenir l'approbation du congrès [avant de bombarder la Syrie]" (Trump, 29 août 2013)

Frappes US en Syrie : Moscou convoquera une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU (RT,  7 avr. 2017)

Syrie: les Etats-Unis ont prévenu la Russie avant de frapper(BFMTV, 07/04/201)

(A suivre...)


  

Additif CVR :  Du point de vue de ses capacités d'obstruction,  le Congrès est capable de bien pire / mieux (cf. sous Obama). Trump avait certainement besoin du point de vue des parlementaires, de se faire rappeler qu'on ne dirige pas un pays comme une entreprise, et que, non, il n'a pas les plein pouvoir. 

Mais surtout : il faut comprendre que ce n'est pas tant le Congrès que les lobbies type-AIPAC/Goldman, qui veulent leur guerre permettant le Grand Israel : il y a un agenda messianiste derrière, qui est irrationnel par nature. Il y a une lutte d'influence entre les véroles et les pragmatiques... Aux US comme en Israel, mais le système US est tellement vérolé...

RAppel :  

"La dangereuse tromperie appelée la Présidence Trump" (F. William Engdhal, 21 novembre 2016)

"Les FDI [Forces de Défense d’Israël] défient la bellicosité des civils israéliens!" (CVR, 30 mai 2016)

"Garder son sang-froid : Trump est obligé de donner des gages à Wall Street…" (CVR,11 novembre 2016)

  La Russie suspend son mémorandum sur la sécurité des opérations aériennes en Syrie avec les USA. La Russie et les USA sont désormais officiellement hostiles l'un envers l'autre, au regard de leurs intentions réciproques et la Russie entend se permettre de défendre l'espace aérien de la Syrie par ses propres moyens militaires.
Ceci dit, l'interception de missiles US par des missiles russes, ou la destruction de drones US au-dessus de la Syrie n'engagent pas encore officiellement le personnel combattant de ces deux pays en combat mortel.

"BREAKING:Russia suspends flight safety agreement with US" (The DUran, 7 avril 2017)

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire