Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake

Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake
...SOUVENEZ-VOUS DE LA VIEILLE REPUBLIQUE... HISTORIQUEMENT : LE MEILLEUR DE LA VIEILLE EUROPE...PAS DE CIVILISATION SANS LIBERTE+INITIATIVE..."QUE ROME PRENNE GARDE A LA COLERE DES LEGIONS... --- ... REMEMBER THE OLD REPUBLIC --- HISTORICALLY : THE BEST OF THE OLD EUROPE --- NO CIVILISATION WITHOUT LIBERTY + INITIATIVE --- "LET ROME BEWARE THE LEGION'S WRATH"...

21 juillet 2017

La guerre raciale artificielle aux États-Unis, comme conséquence de l’ère Obama.



La guerre raciale artificielle aux États-Unis, comme conséquence de l’ère Obama.

Tandis que les délocalisations massives détruisent le tissu social américain,  l’importation artificielle de populations arriérées non assimilables, permet l’horizontalisation des luttes en éludant le vrai sujet : les ravages de la mondialisation économique selon le modèle dit britannique (« acheter pas cher pour vendre cher » : des esclaves d’un côté, des chômeurs de l’autre).
Conséquence concrète et cas d’école : les “Somaliens du Minnesota“ : encourager les pires populations aux pires comportements, avec l’aimable complaisance des médias politiquement corrects.
Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre la pure intention de démolition des États-Unis sous-jacentes, dont on peut espérer qu’elle va être amenée à refluer sous l’ère Trump.

Voir aussi : « The enemy within: Somali refugees in Minnesota drawn to welfare and Jihad » (CofDa : Consortium of Defense Analysts, 24 sept 2014).


Ces Somaliens ont été massivement importés sous l’ère Obama, et inclus au forceps dans l’appareil d’État, ici dans la police.
Conséquences concrètes : un Somalien promu officier de police, abat froidement une femme blanche (Australienne) après avoir désactivé sciemment sa propre caméra.

Les autorités publiques ont encouragé les démarches de revendications somaliennes au Minnesota. A commencer par la Mairesse Betsy Hodge, ayant montré tous les signes de soumission en portant le hijab durant une réunion publique avec les Somaliens, sa ville ayant ouvert une ligne téléphonique anti blasphème, afin que les réfugiés musulmans puissent rapporter et dénoncer n’importent quel Américain qui voudrait les “harceler“ ou s’exprimer contre l’islam.

 « Muslims Have Taken Over Several U.S. States And Forced New Law That Gives Them Full Sharia Control » (Freedom Daily)

La même Betsy Hodge ne trouvera ne trouvant rien d’autre de plus intelligent à faire après le la bavure policière commis par le policier somalien, que l’avertir contre la menace d’une « recrudescence de l’islamophobie ».

Du coup après s’être cachée pendant quatre jours, la famille du policier tentent par tous les moyens de le dédouaner et surtout de se faire passer pour victimes.

Des émeutes éclatent, avec des réfugiés musulmans menaçant la communauté du Minnesota de viol collectif et autres lynchages, incidents évidemment ignorés par les médias principaux
« Muslim 'refugees' threaten Minnesota community with rape »

« Local media ignore incident or leave out vital details » (World Net Daily 07/05/2016)


« Minnesota About To BURN After Mob Of Somali Muslims Take Over Neighborhood And Force HELL On Women » (Freedom Daily)


 Des observateurs avaient déjà averti, il ne fallait pas être grand clerc pour comprendre les risques :




Autre exemple de populations arriérées artificiellement promues aux États-Unis, sous prétexte d’islam: ici un policier "américain“, en fait somalien, tentant de faire interdire du gospel sur la voie publique :

Ailleurs aussi évidemment :

Autre exemple de l’importation massive de populations arriérées aux États-Unis :
Tranches de vie de gitans emmené aux USA par “tolérance“ : les limites du “vivre ensemble“ en somme : l’importation de Roms sous l’ère Obama, sous prétexte de reprocher à la Roumanie de mal les intégrer, donne évidemment des résultats catastrophiques : des résidents de Pennsylvanie protestent contre l’importation de Roms qui défèquent n’importe où et tuent des poulets en pleine rue.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire