Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake

Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake
...SOUVENEZ-VOUS DE LA VIEILLE REPUBLIQUE... HISTORIQUEMENT : LE MEILLEUR DE LA VIEILLE EUROPE...PAS DE CIVILISATION SANS LIBERTE+INITIATIVE..."QUE ROME PRENNE GARDE A LA COLERE DES LEGIONS... --- ... REMEMBER THE OLD REPUBLIC --- HISTORICALLY : THE BEST OF THE OLD EUROPE --- NO CIVILISATION WITHOUT LIBERTY + INITIATIVE --- "LET ROME BEWARE THE LEGION'S WRATH"...

3 mai 2016

[additif] Obama indigne au dîner des correspondants de la Maison-Blanche: " La fin de la République n'a jamais eu autant de classe!"


Via Fawkes News (2 mai 2016)


Samedi dernier, Obama a adressé son huitième et dernier discours à l'occasion du dîner des correspondants de la Maison-Blanche ou se réunissent la presse et diverses célébrités. Chaque année, Obama s'en donne à cœur joie avec des blagues calibrées pour son audience. Cette année n'a pas fait exception à la règle mais certaines parties de son discours ont de quoi surprendre. On remarquera que lors de ces discours non protocolaires, Obama se permet de lancer des vannes qui n'en sont pas vraiment. Voici comment celui-ci a ouvert le bal samedi dernier:
"On ne peut pas le dire, mais vous savez que c'est vrai. Bonsoir tout le monde. C'est un honneur pour moi d'être ici à mon dernier - et peut-être le dernier - dîner des correspondants de la Maison-Blanche. Vous avez tous fière allure. La fin de la République n'a jamais eu autant de classe!"

Sous couvert de "la blagounette", il poursuit:

"Comme vous le savez, Spotlight est un film sur les journalistes d'investigation ayant les ressources, une autonomie, afin de trouver la vérité et faire que les puissants rendent des comptes. Le meilleur film fantastique depuis Star Wars."

"Vous savez, la presse libre est au cœur de notre démocratie. . . Non je plaisante."

<iframe frameborder='0' width='512' height='330' scrollable='no' src='https://www.c-span.org/video/standalone/?c4591473'></iframe>

Lien connexe:



Commentaire d’un lecteur : Même si c'était de l'humour, ce sont des propos inacceptables dans la bouche d'un chef d'état d'un pays qui se revendique démocratique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire