Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake

Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake
...SOUVENEZ-VOUS DE LA VIEILLE REPUBLIQUE... HISTORIQUEMENT : LE MEILLEUR DE LA VIEILLE EUROPE...PAS DE CIVILISATION SANS LIBERTE+INITIATIVE..."QUE ROME PRENNE GARDE A LA COLERE DES LEGIONS... --- ... REMEMBER THE OLD REPUBLIC --- HISTORICALLY : THE BEST OF THE OLD EUROPE --- NO CIVILISATION WITHOUT LIBERTY + INITIATIVE --- "LET ROME BEWARE THE LEGION'S WRATH"...

9 juin 2016

[additif] « Sur le départ, Barack Obama conseille aux américains de se préparer à un désastre » : conditionnement psychologique ou réelle menace?





            « Lorsque Barack Obama parle en public, il est très rare qu’il le fasse sans un but précis en tête.
            Alors pourquoi, tout d’un coup, a-t-il exhorté les Américains “de se préparer à une catastrophe” ? Le Vendredi 31 mai 2016, Obama a pris un peu de temps sur son emploi du temps extrêmement chargé pour prononcer un discours au centre de coordination de réponse nationale (FEMA), à Washington. Lors de son discours, il a souligné que tous les Américains doivent se préparer à un désastre, ce qui signifie d’avoir “un plan d’évacuation” et d’avoir “un kit d’alimentation bien approvisionné” en cas de catastrophe. Ce sont les premières consignes que j’ai toujours demandé aux gens d’appliquer et ce depuis des années. Mais s’ils ne veulent pas m’écouter, peut-être qu’ils écouteront l’homme qui réside actuellement à la Maison Blanche. »

            L’extrait suivant du discours de Barack Obama vient directement du site officiel de la Maison BlancheRemarks by the President on Hurricane Preparedness -- FEMA National Response Coordination Center », Site officiel de la Maison-Blanche, Washington, D.C., 31 mai 2016, vidéo reprise ici : « Obama: Prepare To Flee Climate-Caused Hurricane Devastation ») :

            « Ce que nous avons appris au cours des sept dernières années et demi, c’est que même si le gouvernement tient un rôle essentiel, c’est bien à chaque citoyen de se prendre en charge et de se préparer à une catastrophe. Et cela signifie prendre des mesures proactives, comme avoir un plan d’évacuation, avec un kit d’alimentation bien approvisionné en cas de désastre. Si les autorités locales vous demandent d’évacuer, alors vous devez le faire. N’attendez pas.
Ce discours avait été programmé pour coïncider avec le début de la saison des ouragans, bien qu’ils n’aient pas été une grande menace ces derniers temps.
            Pour preuve, aucun ouragan majeur n’a touché les Etats-Unis depuis 127 mois consécutifs.
            Mais, sans nul doute, nous devons tous nous prendre en charge afin de nous préparer au mieux à n’importe quelle catastrophe possible. Les ouragans peuvent créer une situation d’urgence à court terme qui peut durer quelques jours, mais il y a d’autres menaces qui pourraient créer une situation d’urgence majeure et sur une plus longue période de temps. Cette liste comprend des menaces potentielles comme une éruption volcanique majeure, une pandémie naturelle ou malveillante, un tremblement de terre sur la côte ouest ou sur la faille de New Madrid, un tsunami sur les côtes Est ou Ouest, l’impact d’une météorite, le terrorisme islamique, la guerre, une tempête solaire mettant en panne tous les systèmes électroniques, une cyberguerre, un effondrement économique, et des troubles civils résultant de l’imposition du couvre-feu et de la loi martiale.
            Bien sûr, les différents éléments que je viens de mentionner ne sont pas à exclure mutuellement. En fait, dans les différents scénarios, nous pourrions voir plusieurs de ces événements se produire à un rythme rapide.
            Il est intéressant de souligner que lors de son discours, Barack Obama avait également noté que le peuple américain ne fait pas grand chose lorsqu’il s’agit se se préparer…
            Et ce que nous avons vu est un endormissement citoyen, une grande partie des gens n’ont pas de kits de préparation, pas plus qu’ils n’ont de plans d’évacuation.
            C’est exactement ce que j’avais remarqué aussi. Il semble que les citoyens s’endorment et qu’ils soient devenus apathiques, et peu de gens semblent vraiment ressentir l’urgence de se préparer ces jours-ci.
            Mes contacts dans le secteur des matériels et équipements de survie m’ont expliqué que les ventes sont très faibles en ce moment. Il y a eu un gros pic à l’automne dernier, mais depuis, l’intérêt pour se préparer à véritablement chuter.
            Mais ces entreprises n’ont aucun souci à se faire parce que le business va reprendre lorsque les événements mondiaux deviendront complètement incontrôlables. Cependant, le plus préoccupant est que les gens n’ont pas su utiliser cette période de calme relatif afin de se préparer.
            Tout comme nous l’avons vu au Venezuela, le temps pour se préparer peut éventuellement finir par manquer. Et un jour, il y aura des millions de parents qui seront absolument horrifiés face à leurs enfants criant de faim et ils n’auront rien à leur donner puisqu’ils n’auront pas tenu compte des avertissements et qu’ils n’auront pas su se préparer.
            Quand ce jour arrivera, beaucoup de ces familles seront contraintes de se tourner vers l’aide que le gouvernement pourra leur offrir à ce moment là.

            Il y a autre chose que je trouve de particulièrement remarquable dans le discours d’Obama, c’est qu’il a expliqué qu’il existait une application “FEMA app” qui peut vous diriger vers le plus proche “abri FEMA” en cas d’urgence majeure.
            Si vous avez besoin d’informations sur la façon de mettre sur pied un plan d’évacuation, la façon de mettre en place un kit de préparation pour faire face aux catastrophes, comme l’a dit Craig, nous avons une application pour tout cela maintenant.          Nous avons une application FEMA en anglais comme en espagnol pour vous aider à préparer votre famille à faire face à un désastre. Vous pouvez mettre à jour les alertes National Weather Service. Vous pouvez obtenir des conseils de sécurité pour plus de 20 sortes de dangers différents. Elle vous fournit des directions vers des abris à proximité.
            Pourriez-vous imaginer, vous et votre famille contraints de vous réfugier un jour dans un “abri FEMA” ?
            Alors si ce n’est pas le cas, vous devez faire tout ce que vous pouvez et dès maintenant afin de vous préparer. Au cours des deux prochains jours, ma femme et moi publierons quelques nouvelles vidéos qui vous permettront de vous préparer au mieux, sur notre chaîne YouTube. En fait, je viens de vérifier et là première est déjà publiée…

            Contrairement au Venezuela, il semble que nous allons bénéficier d’un peu plus de temps afin de mieux nous préparer à la période difficile qui vient. Malheureusement, certaines personnes utiliseront ce temps pour se reposer ou pour faire la fête, mais d’autres mettront à profit ce temps supplémentaire et feront ce qu’elles peuvent pour se préparer au mieux face aux événements difficiles qui se profilent.
            Nous espérons que vous écoutez ces avertissements et que vous tiendrez compte de ces alertes.
            Dans le cas contraire, ce que vous pourrez vous et votre famille subir, vous en serez l’unique responsable. »





Note CVR : démonstration sidérante du gouvernement par la peur, deux possibilités :
    Ou bien Barack Obama a connaissance d'un désastre imminent de nature vraisemblablement climatique et/ou volcanique/sismique, et alors c'est une façon relativement claire d'avertir le peuple américain sans pour autant sonner le tocsin de façon hystérique.
    – Ou bien s'agit là d'une opération psychologique visant à alimenter la psychose générale au sein du peuple américain, parallèlement à d'autres sujets comme le terrorisme ou les attentats globalement faut qu'évoque très précisément Pieczenik. Il s'agirait alors d'une continuité dans le conditionnement des masses américaines, car des masses conditionnées par différentes psychoses peuvent plus facilement accepter des mesures privatives de liberté.

Il est tout à fait remarquable que le peuple américain soit ici encouragé à se prémunir contre toute hypothèse à la façon des survivalistes, alors que durant ces dernières années ces mêmes survivalistes avaient été quasiment assimilé à des ennemis de l'État américain, à grands renforts de propagande...Voir ici pour exemple:

–« USA : Être un survivaliste suffit à être mis sur la liste d'interdiction de vol. » (Les Chroniques De Rorschach,18 octobre 2012, traduit de Infowars : «Breaking: Prepper Put on No-Fly List, Stranded in Hawaii », 17 octobre 2012).

            Voir ici le reportage de National Geographic : "American blackout", mars 2014 [date incertaine]).

            Voir surtout « End of Liberty (La Fin de la Liberté) » (relayé par Infowars, 28 mars 2012), sur la façon dont les moyens de l'État sont utilisés afin que le peuple ne se pose pas trop de questions, par exemple pour des interventions de police contre des fermes indépendantes osant produire la nourriture biologique de qualité...

            Cette vidéo n'est pas produite par Alex Jones, mais expose la même problématique de restrictions de la liberté qu'on voit se développer partout dans le monde au prétexte de la sécurité et elle était disponible sur son ancien site avant les modifications ou il y avait une longue liste de vidéos et d'entretiens avec diverses personnes qui ne sont plus sur le nouveau site d'Alex Jones.


Rapprocher également des commentaires de Pieczenik concernant les exercices militaires en milieu civil de type Jade Helm (été 2015), et la tentation de conditionner et d'habituer le peuple américain a une privation des droits par le moyen de l'outil militaire, préliminaire au déclenchement de la loi martiale : un rêve de civils que les militaires ne cautionneront pas selon Pieczenik:
    –« Etats-Unis: le Texas en pleine paranoïa » (L'Express, 10 août 2015)

            Il existerait d'autres hypothèses encore plus ésotériques concernant les bases souterraines qui "ont pu être" établies aux États-Unis, notamment sous l'aéroport de Denver (voir ici Egalité et Réconciliation : «Le "décor" macabre de l’aéroport de Denver », 14 janvier 2014; Wikistrike ici : «Denver, USA: Fuite à propos d'une base secrète située sous l'aéroport » 19 Mai 2015). Chacun aura la liberté d'étudier le sujet mais sans se départir d'un certain sang-froid...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire