Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake

Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake
...SOUVENEZ-VOUS DE LA VIEILLE REPUBLIQUE... HISTORIQUEMENT : LE MEILLEUR DE LA VIEILLE EUROPE...PAS DE CIVILISATION SANS LIBERTE+INITIATIVE..."QUE ROME PRENNE GARDE A LA COLERE DES LEGIONS... --- ... REMEMBER THE OLD REPUBLIC --- HISTORICALLY : THE BEST OF THE OLD EUROPE --- NO CIVILISATION WITHOUT LIBERTY + INITIATIVE --- "LET ROME BEWARE THE LEGION'S WRATH"...

16 juin 2016

Le POTUS [Président], Hillary et les Républicains devraient être en deuil, mais non...




 

Le POTUS [Président], Hillary et les Républicains devraient être en deuil, mais non...

           Comme des chacals sur un chien en plein après-midi, Obama et sa suite de sycophantes ne peuvent contenir leur mécontentement quant aux déclarations de Trump, au sujet des musulmans. Pourtant le deuil et l'introspection devraient être les seules constantes des discours de ces jours-ci...
            Donc pourquoi Trump est-il ainsi attaqué pour ses déclarations au sujet de la limitation de l'immigration, alors que de son côté le POTUS n'a même pas daigné faire allusion au grand dysfonctionnement au sein de son propre Ministère de la Justice ?? Son directeur du FBI, James Comey et son équipe inepte d'enquêteurs criminels, ont prouvé encore une fois que leur performance collective est une fiction de dimension. Je parle des sept ou plus épisodes de violence de fusillades sous Faux Drapeaux.
            Mais prenez comme bon vous semble ces incidents impliquant des armes à feu comme vous le souhaitez : la version "truther" [véridique : la version des "honnêtes chercheurs de vérité", HCV®©™]  ou bien la version donnés par les médias PC[1] : dans les deux cas, il s'agit d'un échec épique du DOJ [Department Of Justice : Ministère de la Justice].


             Aucun commentaire public officiel n'a été prononcé au sujet du manque flagrant de surveillance dont s'est rendue coupable la Société de Sécurité privée britannique G4S, née de la corruption, de l'avidité et de l'argent du sang[2].
            G4S a ostensiblement promis la sécurité et la sécurité, alors que durant tout ce temps, elle n'a cessé de violer les exigences en termes de culpabilité [casier judiciaire] et d'efficacité professionnelle, ce qui lui a permis d'assurer le maintien d'une "force de travail" mal formée de plus de 600k (600.000) employés dispersés de par le monde[3].
            G4S a donc tracé sa voie en assurant à ses clients que le fils d'un moudjahidine Afghan Omar Mateen, n'avait jamais été radicalisé par son moudjahidine perfide et dorloté par la CIA de père, Seddique Mir Matten, ni bien sûr par les rodomontades internet de quelque "ersatz" d'Imam.


Image de Pieczenik, explication ( 10 mars 2016):

«G4S : le retrait d’Israël se fait pour des raisons « commerciales »

»

            Comment Mateen a-t-il donc bien pu être pris chez G4S, au vu des tests psychologiques intensifs et autres vérifications millimétrées de son arrière-plan sans parvenir à détecter une décennie durant la moindre once de ferveur islamique, d'homophobie, d'antisémitisme, de préjugés anti-noirs, ou d'autres éruptions émotionnelles, à l'occasion de son travail? Ses collègues n'auraient-ils pas alors démissionné ou  tout du moins mis en cause les comportements hautement toxiques, non professionnels et insupportable de Mateen?
            Est-ce que je ne sens pas se profiler là une action en justice??? Car il y aurait là une grande faute ici d'un point de vue des victimes et des familles des victimes tuées, blessées ou traumatisées par le massacre horrible du 13 juin 2016.
            Pour avoir à la fois traité et travaillé intensément avec des avocats, dans toutes sortes de domaines entrepreneuriaux (livres, cinéma, affaires, prise d'otages, etc.), j'invite urgemment la communauté légale LGBT d'Orlando à considérer la perspective d'une action collective pour poursuivre en justice les organisations privées et publiques suivantes :
            –1 : G4S, pour défaut de supervision adéquate de Mateen, et pour lui avoir délivré deux licences d'autorisation pour armes à feu : l'une qui était une licence générale pour arme à feu, l'autre licence en tant qu'officier de sécurité (lui permettant d'acheter des gilets pare-balles de qualité militaire, et des armes)

            –2 : James Comey (personnellement) et les investigateurs du FBI pour faute [malfeasance] professionnelle et homicide par négligence [negligent homicide : négligence ayant permis la survenance d'un homicide].
            3 : le père de Mateen (Sedique Mir Mateen), pour avoir intentionnellement menti et s'être ainsi rendu complice d'un criminel et terroriste notoire.
            –4 : la femmes de Mateen (Noor Zahi Salman) pour l'avoir aidé et s'être ainsi rendue complice d'un criminel terroriste radicalisé notoire.

            Avec ces quatre cibles vicièrent, une équipe légale compétente, avec de l'expérience en poursuites criminelles et responsabilités complexes, pourrait assez facilement recueillir une fortune [en dommages et intérêts]. À condition toutefois que la vérité prévale, ou tout du moins si un quelconque narratif ressemblant à la vérité devait émerger à l'occasion de ce procès...


            En cas de dommage, de mort physique ou de catastrophe ayant été infligées contre des personnes innocentes (qui se trouvent avoir été homosexuelles), alors l'épée de Damoclès va trancher dans le vif de tout ce verbiage vide de sens, afin de déterminer la vraie valeur d'un massacre délibéré d'homosexuels : le "prix du sang" doit prévaloir une fois pour toutes, puisque notre système politique a détourné son attention atténuée vers des mots vides de sens plutôt que des actions correctives.
            Puissent donc les avocats des LGBT d'Orlando infliger des massifs dommages (et intérêts) à défaut d'être létaux, à l'odieuse société de mercenaires britanniques G4S.


                        Il y a un ancien proverbe danois qui dit  :
            « Le mal n'est jamais bon jusqu'à ce que le pire survienne »



[1] Médias PC : Principaux Courants [Mainstream]/ Politiquement Corrects.
[2] [blood money] : l'"argent du sang", expression typiquement anglo-saxonne pour parler des contrats de tueur à gages.

[3] NDT : pour rappel quant à l'opposition très nette des militaires américains contre les SMP (Sociétés Militaires Privées), voir nos développements en marge de cet article : «Message du Renseignement Militaire (DIA) à Hillary Clinton : "retirez-vous de la course présidentielle pour cause d'investigation du FBI..." » (CVR, 14 février 2016).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire