Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake

Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake
...SOUVENEZ-VOUS DE LA VIEILLE REPUBLIQUE... HISTORIQUEMENT : LE MEILLEUR DE LA VIEILLE EUROPE...PAS DE CIVILISATION SANS LIBERTE+INITIATIVE..."QUE ROME PRENNE GARDE A LA COLERE DES LEGIONS... --- ... REMEMBER THE OLD REPUBLIC --- HISTORICALLY : THE BEST OF THE OLD EUROPE --- NO CIVILISATION WITHOUT LIBERTY + INITIATIVE --- "LET ROME BEWARE THE LEGION'S WRATH"...

10 janvier 2016

[additif - NAVY 2] Note au sujet d'Obama préparant sa retraite à Dubaï : "Sorcha Fall", les "mules", et la fiabilité des informations "fuitées"...







                 Un élément d'importance au sujet de Sorcha Faal [d'après RationalWiki]: 

            « Pseudonyme de l'auteur allégué d'une série de "rapports" publiés sur WhatDoesItMean.com, dont le travail est d'une telle qualité que même les autres sites conspirationnistes n'y pensent pas trop [en tant que relai]. Il semble que "Sorcha Faal" soit en fait David Booth, qui possède et met en œuvre le site Internet, ou quelqu'un collaborant avec lui.
            WhatDoesItMean.com a aussi une fonction d'agrégateur de nouvelles, collectant des liens publiées ailleurs. Des informations contradictoires ont circulé depuis 2004 concernant le créateur du site : il se serait agi de Booth, puis d'un obscur scientifique russe, puis fut évoqué un "Ordre de Sorcha Fall" encore plus ésotérique, vaguement irlandais...
            Ses "rapports" bourrés de sensationnalisme, rend sa crédibilité sujette à caution. Il cite l'autorité de sources russes de haut niveau (rajoutant volontiers l'adresse de leurs sites officiels) au soutien de ses plus outrageuses clameurs, d'autres sources sont simplement invérifiables, peu de sources primaires étant citées, mais qui peuvent être très variées.
            Ces "rapports" apparaissent ensuite parfois dans des forums conspirationnistes comme Above Top Secret [au delà du Top Secret] et Godlike Productions, souvent une fois qu'ils ont été repris par d'autres sites Internet (comme le European Union Times).
            Invariablement le même schéma de diffusion d'une nouvelle issue de "Sorcha Fall" émerge ensuite : au bout de quelques échanges sur le forum, la source et l'auteur sont identifiés, le retransmetteur initial se faisant clouer au pilori pour avoir retransmis ce tissu d'âneries. La plaisanterie voulant que Sorcha Faal devienne "such a fail" ["un tel ratage"].
            La mauvaise nouvelle étant que ceci ne suffit pas à ce que les autres membres du forum s'arrêtent de croire en cela. Certains des théoriciens de la conspiration le plus paranoïaque ne peuvent apparemment pas s'imaginer que quelqu'un postant des mensonges sur Internet pour quelque obscure raison (le profit ou la maladie mentale), et ont développé des spéculations hilarantes sur la réalité des motifs et de l'identité de Sorcha Faal ».
[fin de l'article RationalWiki]

Note CVR :
    En effet, une "note de l'éditeur" peut être trouvée à la fin des articles de WhatDoesItMean.com (exemple celui cité ici) :
« Les Gouvernements occidentaux et leurs Services de Renseignement font activement campagne contre les informations que l'on peut trouver dans ces rapports, afin de ne pas alarmer leurs citoyens contre les changements catastrophiques pour la Terre et les événements à venir, une position que les Soeurs de Sorcha Faal désapprouvent fortement, croyant que tout être humain a le droit de connaître la vérité. Dû au fait que notre mission fasse conflit avec ces Gouvernements, les réponses de ces "agents" contre nous ont été une mésinformation sur le long terme, et des campagnes conçues pour égarer et discréditer les informations contenues dans ces rapports. Voir «Who Is Sorcha Faal? [Qui est Sorcha Fall?] »

    Appréciation CVR concernant cette affaire (le relais par WhatDoesItMean.com du Contre-amiral américain viré : « Top US Admiral Fired For Questioning Obama Purchase Of Mansion In Dubai »:
L'ambiance de cette note est évidemment interlope, pour ne pas dire "conspirative", et pose la question de la fiabilité de cette information.
Pourtant l'élément déterminant dans l'appréciation de la fiabilité de cette information, peut certainement être comprise à partir de ceci :  « What does it mean et la désinformation de Sorcha Faal à la sauce CIA: "Le gouvernement américain serait contrôlé par des aliens" » (Fawkes News, 16 janvier 2014, reproduit ici) :

    « Voici venir encore un nouvel article de désinformation qui va faire parler de lui : Le gouvernement américain serait contrôlé par des aliens [« Snowden Documents Proving “US-Alien-Hitler” Link Stuns Russia », 11 janvier 2014]. 

    Le plus curieux dans cette affaire, c'est que des médias traditionnels comme le Washington PostIranian news agency says the U.S. is secretly run by Nazi space aliens. Really. », 13 janvier 2014], suivi du Journal International en France [« Etats-Unis : le gouvernement américain contrôlé par des aliens ? », 16 Janvier 2014]  n'hésitent pas à relayer cet article provenant du pseudo site conspirationniste whatdoesitmean en y ajoutant des petits bonus comme le fait que ces aliens seraient nazi...si si, ils ont osé, vérifiez.

    Vous vous doutez bien de la raison de ce genre de publicité: faire passer ceux qui se posent des questions pour des quoi déjà? Ah oui, des "cerveaux malades"...

    [Note additionnelle CVR : référence aux mot de Patrick Cohen concernant Dieudonné/Alain Soral (voir : « La liste de Patrick Cohen », Libération, 17 mars 2013, par Daniel Schneidermann, dont on saura se souvenir qu'il avait mis en cause le très méritant Pierre Péan (vidéo ici) sur un fondement tout à fait comparable... (« Clash sur le plateau d’Arrêt sur image : Pierre Péan est-il antisémite ? »,  Agoravox, 9 février 2009)...]

 

    Le problème est que Whatdoesitmean n'est pas un site conspirationniste, c'est un site géré par la CIA particulièrement habile dans la désinformation. David Booth, alias Sorcha Faal se sert d'articles [issus] des médias, les mélangent à des théories farfelues (ou mélangeant parfois un peu de vérité dans un roman de fiction) pour faire croire à la supercherie. Malheureusement pour eux, cela ne prend pas avec tout le monde. Le but de leur site et de tenter de ridiculiser les vraies informations provenant des truthers [honnêtes chercheurs de vérité], ça s'appelle du Cointelpro, les ricains en usent et en abusent.
   
http://www.examiner.com/article/sorcha-faal-disinformation-on-net-neutrality-what-does-it-mean-really

    http://www.thetruthseeker.co.uk/?p=17901

    [note CVR : les liens ne sont plus opérationnels, mais de nombreuses autres informations peuvent être trouvées à partir des mots-clés : « sorcha faal disinformation internet neutrality »]

    Il y a quelques années, leur site était d'ailleurs hébergé à
Langley [base historique de la CIA] (ils ont changé depuis):

 [note CVR : nous ne pouvons vérifier à coup sûr l'information ici. La suite est tirée d'un article qui nous apparaît comme sérieux, issu du site «The Universal Seduction » : «Sorcha Fall & Desinformations Sites », originalement issu du site Rumor Mill News ("le Moulin à Rumeurs")]

    Merci à un lecteur de nous avoir alerté quant à l'information suivante. Nous avons su depuis longtemps que "Sorcha Faal" est constitué de désinformation, comme le savent déjà un grand nombre d'autres sites Web, aussi bien "PC" [Principaux Courants - Mainstream] qu'"alternatifs". Nous conseillons aux lecteurs d'examiner TOUTES les informations disponibles sur Internet avec vigilance.

    Les rapports de Christopher Story indiquent que "Sorcha," tandis qu'il revendique des sources russes du Kremlin, est au lieu de ça « un opérationnel du renseignement militaire américain avec une source irlandaise [...]

 

************************************************************************

    Juste pour votre information, Christopher Story a exclu Sorcha Faal comme étant un agent de désinformation de la CIA ... regardez plus bas et vous verrez que leur site est enregistré au Quartier Général de la CIA :

 

************************************************************************

    Descendez plus bas à la note numéro huit, il vient juste d'être révélé que deux plates-formes de désinformation particulièrement énorme (les rapports Sorcha Faal d'une part, supposés représenter des informateurs du sérail issus de l'intérieur du Kremlin, mais qui se sont révélés être en fait des opérationnels du Renseignement militaire américain travaillant avec une source irlandaise [...], ainsi que d'autres par le site Internet http://WhatDoesItMean.com, constituent en fait des opérations de tromperie [désinformation ] américaine.

    Ce site a en effet été confondu [dévoilé en tant qu'opération de désinformation] par les recherches citées plus bas. Une liste des sites Internet suspects et contrôlés par le[s Agences de]  Renseignement peut-être trouvée à la page 512 de l'œuvre suivante : «The New Underworld Order : Dark Actors Playing Games: The Global Fantasies of the Geomasonic Illuminati » [le nouvelle ordre souterrain [Underworld - sous l'angle de ses ramifications méconnues sur le net] (Christopher Story, Editions Edward Harle Limited, 2007].

 

    Révélation d'un site Internet subversif contrôlé par la CIA :

Note CVR : [remarquons tout de même ici qu'a été évoqué plus haut le Renseignement militaire américain, donc plutôt la DIA, Defense Intelligence Agency, que la CIA. Gardons à l'esprit que Pieczenik est un ancien de ce Renseignement Militaire [DIA], et non pas de la CIA ]:





Domain Name: WHATDOESITMEAN.COM
Registrar: REGISTER.COM, INC.
Server: whois.register.com
Referral URL: [link to
www.register.com]
Name Server: NS.SERVINT.COM
Name Server: NS2.SERVINT.COM
Status: ok
Updated Date: 13-Nov-2007
Creation Date: 12-Nov-2003
Expiration Date: 12-Nov-2009
Current Registrar: REGISTER.COM, INC.
IP Address: 207.58.165.85 (ARIN & RIPE IP search)
IP Location: US (UNITED STATES)-VIRGINIA-MCLEAN
Record Type: Domain Name
Server Type: Indeterminate
Lock Status: ok
DMOZ: no listings
Y! Directory: see listings
Web Site Title: WhatDoesItMean.Com
Secure: No
E-commerce: No
Traffic Ranking: 4
Data as of: 27-Jul-2005
[link to
www.networksolutions.com]
[link to
www.internic.net]
Anonymous Coward ["couard anonyme"]
User ID: 195267 (OP)
Data sent to the Editor: 5/4/2008 4:00 AM
Re: Top CIA Agent Killed Trying To Protect D.C. Madam
IP Location: US, McLean, Virginia.


Contrairement à une croyance populaire, les quartiers généraux de la CIA ne sont pas localisés à Langley, VA [Virginie], mais dans la banlieue de Langley de McLean, Virginie.



 



[suite de l'article de Fawkes News précité] :

    Il [le site WhatDoesItMean.com] cite régulièrement les Agences de Renseignement russes (GRU), mais sans mentionner le moindre nom de responsable ni le moindre document, tout n'étant ici que pure fantaisie/imagination. Ce site, ainsi que tous ces articles n'a jamais relayé d'information valable. 

    Lorsqu'il cite un document du GRU par exemple, il se contente de placer un lien vers le site officiel du Service en question, un lien totalement inutile donc, car on ne retrouvera bien sûr aucun document corroborant les allégations de l'article : logique, il n'y en a pas. Rien que ceci, devrait éveiller les soupçons des lecteurs.

 

    L'autre filon porteur ces temps-ci est d'attribuer ces révélations aux documents leakés [fuités] d'Edward Snowden comme l'avait déjà fait le site chronicle l'année dernière. Comme le principal intéressé s'exprime peu dans les médias et que les documents sont nombreux, il est très facile de lui attribuer des révélations qu'il n'a jamais faites. Le journal international [précité plus haut] saute sur l'occasion pour indiquer dans son article :  « il semble bien que les instigateurs de cette théorie, pour le moins aliénée, soient les Russes et Edward Snowden. »

    Après avoir bien préparé le terrain, on nous sert le plat de résistance avec l'affirmation suivante : « il déclare que Barack Obama serait un simple faire-valoir des aliens et que leur but serait d’instaurer un système électronique de surveillance mondiale, déjà amorcé par la NSA et le programme PRISM, pour dissimuler leur présence sur Terre. Toujours selon Snowden [d'après Chronicles.su ici, le nom de domaine ".su" étant normalement associé historiquement à l'Union soviétique, le choix est certainement ironique : «Edward Snowden: Solar-Flare ‘Killshot’ Cataclysm Imminent », Oliver Wilis, 23 juillet 2013] , les aliens seraient sur le point de mettre en place ce qu’il appelle la « phase finale », à savoir l’asservissement de l’humanité toute entière grâce à un gouvernement mondial. »

    Donc en gros, d'après cet article, Snowden et les russes seraient des fous de conspirationnistes (alors que Snowden n'a jamais évoqué cette histoire et que les russes non plus : [est évoqué le fait que] l'ancien homme politique canadien Paul Hellyer s'est toute fois réellement entretenu avec Russia Today à ce sujet le mois dernier, mais on ne voit pas en quoi cela implique la Russie, c'est un mensonge), les systèmes de surveillances mondiaux ne [seraient] pas là pour nous surveiller nous, mais pour dissimuler la présence d'extraterrestres sur terre (ouf, on est sauvé alors, dormons tranquilles [:-D])  et ceux qui pensent que des groupes occultes complotent en vue d'instaurer un Gouvernement mondial sont de facto des conspirationnistes fous également...ah nazi aussi, j'allais oublier, c'est important, ça fait parti du pack promotionnel du conspirationnisme selon Manuel Valls (au cas ou vous ne le sauriez pas, les personnes qui remettent en question les versions officielles seraient des négationnistes d'après lui).       Soit dit en passant, Manuel Valls et Donald E. Graham (PDG du Washington Post, qui est à l'origine de cette polémique) ont tous deux assisté à des réunions du groupe Bilderberg. On voit donc la ligne directrice commune: « ne vous détournez pas de la parole unique, pauvres fous! ».



  

    Vous imaginez un peu dans quelle soupe on veut nous faire tremper ? Entre un site de désinformation qui fait un amalgame pas croyable basé sur du flan, et les médias de masse qui en rajoutent une couche dans la désinformation en déformant encore l'article: on nous prend vraiment pour des jambons.

    Ce n'est pas la première fois qu'ils veulent donner des leçons, vu qu'il y a peu Rue89 rédigeait un démenti à grand renfort de mauvaise foi [« La justice italienne déclare que la relation d'un homme de 60 ans et d'une fille de 11 est de l'amour: des précisions s'imposent », Fawkes.News, 1er janvier 2014], pour critiquer l'article provenant des médias citoyens sur le pédophile italien. Si on devait s'attarder sur tout les mensonges qu'ils nous ont servi, rien que l'année dernière [2013] avec l'attaque chimique en Syrie, ou récemment avec l’exécution de l'oncle de Kim Jong Un et bien d'autres, on en aurait pour un paquet d'articles...
   
D'abord ils ont ignoré les truthers [chercheurs de vérité], désormais les médias veulent nous faire comprendre que nous sommes un problème. La dernière étape sera la censure ou les attaques frontales.
    Pourtant, leurs mensonges et manipulations ne trompent plus grand monde, on l'a vu avec [l'affaire]Dieudonné. Quand aux médias alignés, ces petites mains du pouvoir sont en déclin et usent de leur stratagème habituel pour s'en sortir, sauf que la vérité finit toujours par éclore.

P.S: Le but de cet article n'est pas de prouver que des extraterrestres ont visité la terre ou non, simplement de montrer que
les gouvernements et médias se servent de ce type de propagande pour tenter de décrédibiliser des sujets qui eux sont bien documentés. 


[Fin de l'article de Fawkes News précité]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire