Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake

Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake
...SOUVENEZ-VOUS DE LA VIEILLE REPUBLIQUE... HISTORIQUEMENT : LE MEILLEUR DE LA VIEILLE EUROPE...PAS DE CIVILISATION SANS LIBERTE+INITIATIVE..."QUE ROME PRENNE GARDE A LA COLERE DES LEGIONS... --- ... REMEMBER THE OLD REPUBLIC --- HISTORICALLY : THE BEST OF THE OLD EUROPE --- NO CIVILISATION WITHOUT LIBERTY + INITIATIVE --- "LET ROME BEWARE THE LEGION'S WRATH"...

4 janvier 2016

[The Independant] L'exécution de Nimr al-Nimr va "renverser le régime saoudien" (Nouri al-Maliki)


Les autres sont d'accord : « Exécution de Nimr al-Nimr : l'ancien PM d'Irak Nouri al-Maliki déclare que cette mort va "renverser le régime saoudien"»

« Nimr al-Nimr execution: Former Iraq PM al-Maliki saysdeath will 'topple Saudi regime'» (Harriet Sinclair, The Independant, 3 janvier 2016) : 
 
Traduction :

         Partout, des manifestants arborant des portraits du clerc chiite [exécutés en Arabie Saoudite], ont été impliqué dans des échauffourées avec la police dans le village d' Abu-Saiba ) à Bahreïn.
         L'ancien Premier Ministre irakien Nouri al-Maliki, a déclaré que l'exécution par l'Arabie Saoudite du célèbre clerc chiite, le Cheikh Nimr al-Nimr, va signifier la fin du gouvernement saoudien, et la chute du gouvernement du royaume du golfe,
         M. al-Maliki, qui fut premier ministre d'Irak entre 2006 et 2014, a déclaré que ces compatriotes « condamnent fortement ces détestables pratiques sectaires, et affirme que le crime de cette exécution du Cheikh Nimr al-Nimr va renverser le régime saoudien, de la même manière que les crimes de l'exécution du martyre al-Sadr amenèrent celle de Saddam Hussein », en se référant à la mort d'un autre clerc important en Irak en 1980.
         Des centaines de véhicules blindés été envoyé à Qatif en Arabie Saoudite, afin de contenir les manifestations déclenchées en réponse à l'exécution, tandis que des manifestants à Bahreïn étaient gazés aux lacrymogènes.
         De nombreuses manifestations de protestation se sont déroulées à Qatif, ville majoritairement chiite de Bahreïn, par suite de l'exécution du Cheikh Nimr al-Nimr  ainsi que 46 autres personnes pour "infraction de terrorisme". Les manifestants portaient des pancartes représentant le dignitaire chiite, sont affrontés avec la police dans le village d'Abu-Saiba (Bahreïn), des dizaines ont été gazés.
         Il est à craindre que la mort de ce célèbre clerc exacerbe les tensions dans la région, nombre d'activistes appelant à de nouvelles manifestations à Bahreïn, de nombreuses autres manifestations survenant également dans les provinces de l'Est de l'Arabie Saoudite.
         Les véhicules blindés ont été vu entrant à Qatif, où les groupes de résistances de la zone appellent le peuple à se joindre aux manifestations contre l'exécution du Cheikh Nimr al-Nimr , qui jouissait d'un soutien populaire important au sein de la communauté chiite.
         Les forces de sécurité dans les autres zones peuplées de chiite, semblent être en état d'alerte, tandis que de nombreux postes de police et points de passage ont été fermés à la suite de l'exécution d'al Nimr, en cas de répercussions au sein de la communauté chiite d'Arabie Saoudite.
         Pourtant, le frère d'al Nimr, Mohammed al Nimr, a appelé à ce que les réactions à son exécution ne soient que pacifique. Il a dit à Reuters : « le Cheikh Nimr jouissait d'une haute estime au sein de sa communauté, et au sein de la société musulmane en général, il ne fait pas de doute qu'il y aura des réactions [...]. Nous espérons que les réactions seront confinées dans une optique pacifique. Personne ne devrait avoir au-delà d'un cadre pacifique. Assez d'effusion de sang ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire