Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake

Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake
...SOUVENEZ-VOUS DE LA VIEILLE REPUBLIQUE... HISTORIQUEMENT : LE MEILLEUR DE LA VIEILLE EUROPE...PAS DE CIVILISATION SANS LIBERTE+INITIATIVE..."QUE ROME PRENNE GARDE A LA COLERE DES LEGIONS... --- ... REMEMBER THE OLD REPUBLIC --- HISTORICALLY : THE BEST OF THE OLD EUROPE --- NO CIVILISATION WITHOUT LIBERTY + INITIATIVE --- "LET ROME BEWARE THE LEGION'S WRATH"...

12 novembre 2016

[Jovanovic] L'ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR: "DAVID" TRUMP A ABATTU HILLARY "GOLIATH"-SOROS-GOLDMAN SACHS


Par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2016 (Revue de Presse du 14 au 15 novembre 2016) :
 SPECIAL ÉLECTIONS AMERICAINES: 

L'ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR: "DAVID" TRUMP A ABATTU HILLARY "GOLIATH"-SOROS-GOLDMAN SACHS
Vous vous rappelez? L'Union des Banques Suisses avait signé un chèque de presque 2 millions de dollars à Clinton, après que Hillary ait aidé la banque à éviter un gros procès contre les impôts américains : "Shortly after she helped UBS bank settle a lawsuit with the IRS, the company gave $1.8 million directly to her husband Bill".
« UBS Deal Shows Clinton’s Complicated Ties » (WSJ, 30-juillet 2015)
 
Les grandes banques, Goldman Sachs en tête (qui avait interdit à ses salariés de faire des dons à la campagne Trump) ont fait campagne tambour battant pour Hillary : "A CNN analysis found that, since 2001 Hillary and Bill Clinton have received $153 million in speaking fees, with at least 8 speeches given by Ms. Clinton to big banks for $1.8 million", lire ici The Observer.

UBS, Morgan Stanley, Goldman Sachs, Citi, HSBC, Bank of America, JP Morgan, Deutche Bank, etc. ont signé des chèques à Hillary, que ce soit à sa campagne ou à sa "fondation", lui donnant un trésor de guerre électoral sans pareil. Trump avec ses millions était un enfant de choeur.
En fait, il a été si convaincant que si on divise l'argent dépensé par le nombre de voix obtenues, Donald n'a "payé" que 5 dollars en moyenne par vote! "Trump raised at least $270 million since launching his campaign in june 2015 ... Trump had won some 59 million votes nationwide ".
A l'inverse, Hilary Clinton a "payé" 10 dollars par vote. Mais en réalité on peut aller jusqu'au double, soit 20 dollars: "Clinton raised at least $521 million, according to filings. She spent more than $237 million on television ads and more than $42 million on hundreds of staffers. She also benefited from spending by the Super PACs supporting her candidacy, which are allowed to raise and spend unlimited amounts of money but cannot coordinate directly with the campaign. More than a dozen people, including hedge fund magnate Donald Sussman and global financier George Soros, wrote multi-million checks to Priorities USA, the primary PAC supporting her campaign, according to filings [Clinton a levé au moins 521 millions de dollars, d’après les dépôts officiels. Elle a consacré plus de 237 millions de dollars à des publicités télévisées et plus de 42 millions de dollars à des centaines de membres de son personnel. Elle a également profité des dépenses des Super PAC qui soutiennent sa candidature, qui sont autorisées à augmenter et à dépenser des montants illimités mais ne peuvent pas se coordonner directement avec la campagne. Plus d'une douzaine de personnes, dont le magnat des fonds spéculatifs Donald Sussman et le financier mondial George Soros, olui ont fait des chèques de plusieurs millions de chèques via “Priorities USA“, le principal PAC qui soutient sa campagne, toujours selon les comtpes de dépôts », lire ici Reuters.
« At under $5 each, Trump's votes came cheap » (Reuters, 9nov 2016) : 2 articles :

CNBC a une analyse plus précise: "His campaign committee spent about $238.9 million through mid-October, compared with $450.6 million by Clinton's. That equals about $859.538 spent per Trump electoral vote, versus about $1.97 million spent per Clinton electoral vote. Those numbers do not include spending from Oct. 20 to Election Day".
Moralité, en politique, l'argent ne fait pas le bonheur en particulier quand on n'a pas grand chose à dire comme Hillary... (Sarkozy en sait quelque chose).
Ah, oubli : voici les 3 conférences de Hillarys chez Goldman Sachs "for which she was paid $675.000"... avec le transcript de ses bonnes paroles, lire ici ZH.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire