Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake

Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake
...SOUVENEZ-VOUS DE LA VIEILLE REPUBLIQUE... HISTORIQUEMENT : LE MEILLEUR DE LA VIEILLE EUROPE...PAS DE CIVILISATION SANS LIBERTE+INITIATIVE..."QUE ROME PRENNE GARDE A LA COLERE DES LEGIONS... --- ... REMEMBER THE OLD REPUBLIC --- HISTORICALLY : THE BEST OF THE OLD EUROPE --- NO CIVILISATION WITHOUT LIBERTY + INITIATIVE --- "LET ROME BEWARE THE LEGION'S WRATH"...

26 novembre 2016

L’atroce « Pizzagate » : un lien avec les récentes rumeurs de contestation des élections ?




L’atroce « Pizzagate » : un lien avec les récentes rumeurs de contestation des élections ?

Rappel :
D’après notamment :


Rapprocher : Nouvelles rumeurs de contestations des élections par Hillary (quand les médias français en parlent, c’est qu’on en parle déjà depuis quelques jours aux USA) :

Dès lors, nouveau scandale pédo-sataniste : le Pizzagate !
Texte d’origine :




Traduction par ER :
« En conclusion :
Cet article ne contient que certaines trouvailles dévoilées par des « enquêteurs privés » en ligne. Ce qui est exposé ici n’est très probablement que la pointe de l’iceberg d’un immense et complexe réseau aux multiples ramifications. Chaque lien peut probablement faire l’objet d’une enquête plus approfondie et mener à des faits encore plus choquants mettant en cause et encore davantage d’individus puissants.
Parcourir les éléments de cet article est un processus difficile et douloureux, mais il met en lumière l’état d’esprit et la philosophie véritables de l’élite occulte. Ils célèbrent publiquement une culture de la mort, de l’abus et de la déshumanisation à travers leur art et leurs événements, nous laissant spéculer sur ce qui peut se passer derrière les portes closes.
Le symbolisme des images qui précèdent est en parfait accord avec la culture de l’élite occulte, un cercle de personnalités influentes qui opèrent très au-dessus des partis politiques, et très au-dessus de la loi. »
(Traduction E&R)


Les classiques contre-feux des médias noyant le poisson :
« Le pizzagate, dernière délirante théorie du complot anti-Clinton » (Slate, 23.11.2016) : « Des emails qui ont fuité semblent indiquer que le directeur de campagne de Clinton est lié à un bizarre rituel occulte.»
« Pizzagate: comment une pizzeria pro-Clinton s’est retrouvée accusée d’héberger un réseau pédophile » (Les Inrocks, 16 nov16 d’après le NYT : « Fake News Onslaught Targets Pizzeria as Nest of Child-Trafficking », 21 nov 2016 ; Nom initial de l’article : « fact check this pizzeria is not a child trafficking site ») :
« A l’origine de la rumeur : les emails piratés par Wikileaks »
« Pizzagate’ shows how fake news hurts real people » (Washington Post, 25nov16)


« Depuis le début du mois de novembre, des utilisateurs américains de réseaux sociaux enquêtent sur l’existence potentielle d’un réseau pédocriminel d’élite basé à Washington DC et centré autour de la pizzeria « Comet Ping Pong » – investigation popularisée sous le nom de pizzagate.

Le résumé de l’affaire est disponible sur Égalité & Réconciliation.

Les grands médias américains ont mis du temps à réagir, hésitant probablement entre la stratégie de l’édredon (consistant à ne pas en parler du tout) ou l’article ostensiblement hostile. Le New York Times s’est finalement décidé, le 21 novembre, à publier un article sur la question.
Détail amusant et significatif : la publication a changé trois fois de titre. L’article fut d’abord publié sous le titre « Fact Check – This Pizzeria Is Not A Child Trafficking Site » (« Vérification des faits – Cette pizzeria n’est pas un lieu de trafic d’enfants », titre toujours visible dans l’URL). Mais rapidement, la mention « Fact Check » a disparu... Après une troisième modification, le titre visible aujourd’hui, s’il reste tout à fait hostile aux internautes, paraît légèrement moins affirmatif : « Fake News Onslaught Targets Pizzeria as Nest of Child-Trafficking » (« Des désinformateurs s’en prennent violemment à une pizzeria considérée comme le nid d’un trafic d’enfants »).
Un article qui n’apporte aucun argument contre les éléments principaux de l’enquête des internautes (les publications « spéciales » du propriétaire de la pizzeria sur son compte Instagram, les logos plus que douteux de Besta Pizza et Terasol, le goût de Tony Podesta pour la peintre Biljana Djurdjevic, etc.), mais se contente d’essayer de décrédibiliser les enquêteurs. Une méthode classique, mais particulièrement contre-productive dans ce cas précis, puisque le contraste entre l’argumentaire du média mainstream et celui des internautes achèvera de convaincre l’internaute dubitatif qu’une anguille se trouve bien sous la roche.
Logiquement, Slate.fr, via la « journaliste » Claire Levenson de New York, a emboîté le pas aujourd’hui au New York Times et publié à son tour un article absolument vide (voir ci-après), où l’on se contente de qualifier les recherches des internautes de « délirante théorie du complot » et d’essayer de les diaboliser en y associant des relais médiatiques hors système (dont E&R), sans jamais discuter directement des éléments de l’enquête.
En ces temps de disqualification totale des médias du système, pas sûr que cette manœuvre suffise à éteindre l’incendie. 
- La rédaction d’E&R -
  
Mise à jour du 24/11/2016
Sans vérifier ce qu’ils avancent, les médias belges et suisses ont commencé à reprendre mécaniquement les propos du New York Times.
Les médias français ne sont pas en reste : 20minutes (article du 23/11) puis les Inrocks ont à leur tour répété les propos creux du journal américain, sans jamais proposer d’autre argument que l’origine « d’extrême droite » des internautes ou encore la négation des faits par le propriétaire de la pizzeria, James Alefantis. Un bel exemple de raisonnement journalistique moderne !
On notera également que la section du réseau social Reddit consacrée au pizzagate a été fermée par les administrateurs, au motif que certains internautes se livraient à une « chasse aux sorcières » en diffusant des « informations personnelles et confidentielles ».






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire